Forum de poèmes. Postez vos poèmes, vos commentaires... Bienvenue à tous les poètes ! Index du Forum
Forum de poèmes. Postez vos poèmes, vos commentaires... Bienvenue à tous les poètes !
Forum de poèmes où tout le monde peut poster ses poèmes, mettre son avis sur les poèmes des autres et participer aux discussions !
 
Forum de poèmes. Postez vos poèmes, vos commentaires... Bienvenue à tous les poètes ! Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

:: Littérature, impossible et Enfer ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum de poèmes. Postez vos poèmes, vos commentaires... Bienvenue à tous les poètes ! Index du Forum -> Vos exploits -> Textes libres
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Guillaume cadet
Poète en herbe.

Hors ligne

Inscrit le: 20 Mar 2017
Messages: 58
Masculin Balance (23sep-22oct)

MessagePosté le: Lun 17 Juil - 15:37 (2017)    Sujet du message: Littérature, impossible et Enfer Répondre en citant

Je suis déchiré entre ma colère, mes larmes et mes cris. Je ne savais et ne sais encore qu’être un insatisfait. Je ne sais pas parler, juste crier. Je ne sais pas argumenter, juste insulter. Je ne sais pas travailler, juste papillonner.
Mon corps n’est qu’angoisse, stress, haine et ivresse. Il est fatigué, je l’ai trop usé. Les pleurs et la colère ont brûlé à petit feu la flamme de mes entrailles. J’ai cru jadis, que la littérature pourrait sauver mon âme de l’Enfer. Qu’elle pourrait m’ouvrir tous les cœurs où le pur vin rouge coule à flot, enivrant le cœur de splendides sensations. Qu’importe la forme qu’elle prenait musique, poésie, théâtre… Maintenant je peux dire que tout ceci n’est que des rêves de gosses inatteignables ! Et que la littérature n’est qu’une sorcière qui se joue des cœurs des ivrognes qui pensent qu’elle va les amener à l’inconnu, à la terre fertile et nouvelle. Tous ne sont que des charognes. Arthur Rimbaud tu es charogne, Charles Baudelaire tu es charogne, Victor Hugo tu es charogne, Paul Verlaine tu es charogne, Molière tu es charogne, Racine tu es charogne, Corneille tu es charogne, Rousseau tu es charogne, Voltaire tu es charogne, Mozart tu es charogne, Beethoven tu es charogne, Michel Ange tu es charogne, Picasso tu es charogne, Delacroix tu es charogne, je suis charogne, Littéraires vous êtes charognes. On nous flagellera et mordra nos cœurs d’avoir créé des vers, des mots, des notes, des textes, des couleurs, des sons, des parfums, des traits, des liens entre toutes choses.

___

Quand j’étais petit, je n’ai jamais connu l’amour de Dieu, je ne connaissais ni le Paradis, ni l’Enfer, j’étais encore innocent et pur de toutes douleurs. La connaissance, nous rends plus intelligents mais pour quel prix ? L’intellect rationnel à remplacer l’intellect émotionnel. Combien de sang doit être versé pour notre propre soif de connaissance ? S’il faut que les terres doivent puer la morgue et les océans doivent être rouge pour qu’on soit des Êtres de savoir, alors je préfère être toute ma vie un imbécile, un idiot, un animal, un vrai humain.

___

Depuis des millénaires, la politique et la littérature sont les deux plus grands métiers, mais depuis quelque temps la littérature c’est fait remplacer par la science. Oh, la science… La science, la modernité, la technologie, l’évolution. La science fait désormais avancer le monde, il tourne plus vite grâce à elle. Je n’ai jamais été intéressé d’avancer avec elle, et elle ne voulait pas de moi. Plus petit avant que la littérature hante vraiment ma vie, j’étais fasciné par de petite chose incroyable pour moi, comme les horloges, je les fixais tout le temps en rêvassant, je me disais :
– C’est fascinant l’heure, c’est magique. Finalement, les horloges ne sont que des immenses compte à rebours de notre mort.
Il en fallait peu pour me fasciner.

___

J’ai cru que la littérature était un moyen pour échapper à je ne sais quoi. Je voulais plus que raconter des petites histoires, des poèmes ou ma vie. Je voulais créer de nouvelles sensations, de nouvelles émotions, de nouvelles couleurs, de nouveaux sons, de nouveaux parfums, de nouvelles odeurs, de nouveaux goûts, de nouvelles vues, de nouveaux mots, de nouveaux langages, qui auraient eu des liens entre eux, des symboles, des correspondances. Je voulais créer de nouveaux ponts, de nouveaux arc-en-ciels, de nouvelles cordes, de nouveaux fils, de nouvelles passerelles, de nouvelles branches, de nouvelles lianes, de nouveaux passages. Je voulais montrer que tout ça était possible, je voulais créer un nouveau chemin, le montrer et faire que certaines personnes me suivent. Je voulais créer une nouvelle façon de voir la vie, de vivre.
J’y ai cru à un moment donné, peut-être grâce à l’ivresse, ou quelque chose d’autre. Mais un jour, je suis retombé sur Terre, et ça fait mal, très mal. Je tombais de mon idéal, de mes nuages, de mes ivresses, où l’on crie notre génie, nos prouesses, que nous sommes le créateur de nouvelle terres, de nouvelles mers. J’ai dessaoulé de mes rêves, où je dansais et riais toute la nuit et le jour. Mais je suis retombé en Enfer avec mon boulet à traîner, ma soif à abreuver d’eau, la boisson sans goût des damnés, et ma faim à assouvir de viande crue et pleine de sang. Fini les rêves, fini les correspondances, les symboles, les liaisons, de retour au visage plein de sang et de crasses séchés, aux yeux arrogants sans flammes, fini les yeux rebelles et accrocheurs, fini la révolution de l’âme.

-Elle est reperdue…
-Quoi ? !
-Son éternité.

___

Avec la littérature, j’ai cru pouvoir tout chambouler, tout recréer, et que je serai enfin débarrassé de toutes mes pensées qui brouillent ma tête. Parfois, j’ai l’impression de voir autrement tout ce qui nous entoure, de ressentir autrement et plus fortement les émotions, d’observer autrement, d’apprendre autrement, de voir des choses que personnes d’autres vois, de ressentir ce que personnes n’a ressenti, d’être connecté avec d’autres choses, plus petit ça me perturbait énormément, je n’arrivais pas à comprendre des choses toutes simples, toutes banales, parfois je me sentais plus proche et plus compris par des animaux que par les humains. J’ai cru que la littérature allait m’aider, que je pourrais enfin le communiquer, l’exprimer, que je pourrais aider des personnes grâce à ça, montrer une nouvelle voie, un nouveau passage. Mais c’est impossible ! La littérature et mes rêves sont voués à l’échec, le tombeau, l’Enfer.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 17 Juil - 15:37 (2017)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Noemie
Merveilleux Poète.

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2013
Messages: 2 576
Localisation: Dans ma demeure
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 虎 Tigre

MessagePosté le: Lun 17 Juil - 22:30 (2017)    Sujet du message: Littérature, impossible et Enfer Répondre en citant

C'est dingue comment dans tous ces textes je peux me retrouver...
D'habitude je ne lis pas d'aussi long textes (bon j'avoue la flemme mais des fois ils ne m'inspirent pas) mais là...
Je reste scotchée.


J'ai vraiment été emportée par ta plume, comme si elle se mélangeait à la mienne.
Franchement, je tombe vraiment sous le charme !


Dans tous ces textes, s'ils sont liés à toi, je peux te dire que j'ai les mêmes pensées que toi.


En tout cas, j'aime, j'adore ! Wow~
Autant les émotions, le lexique, la parole, le rythme... Tout :wink:
>>--------> <--------<<
"Ne cherche pas le chemin du bonheur car le bonheur, c'est le chemin" (Auteur anonyme)
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur Skype
Guillaume cadet
Poète en herbe.

Hors ligne

Inscrit le: 20 Mar 2017
Messages: 58
Masculin Balance (23sep-22oct)

MessagePosté le: Lun 17 Juil - 22:53 (2017)    Sujet du message: Littérature, impossible et Enfer Répondre en citant

Ouah ça fait chaud au coeur, oui je peux te dire qu'ils sont fortement liés à moi. Merci beaucoup, je sais pas quoi te dire, j'ai pas l'habitude qu'on me complimente comme ça ^^

Et bah merci à toi ^^
Revenir en haut
Noemie
Merveilleux Poète.

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2013
Messages: 2 576
Localisation: Dans ma demeure
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 虎 Tigre

MessagePosté le: Lun 17 Juil - 22:57 (2017)    Sujet du message: Littérature, impossible et Enfer Répondre en citant

Tant mieux alors ! C'est la meilleure chose qu'un lecteur puisse donner à un poète: le rendre un peu heureux :wink:
En tout cas, de très jolis textes :P
>>--------> <--------<<
"Ne cherche pas le chemin du bonheur car le bonheur, c'est le chemin" (Auteur anonyme)
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur Skype
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 14:40 (2017)    Sujet du message: Littérature, impossible et Enfer

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum de poèmes. Postez vos poèmes, vos commentaires... Bienvenue à tous les poètes ! Index du Forum -> Vos exploits -> Textes libres Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Flowers of Evil © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com